Media

L’Assemblée Générale 2018

L’Assemblée Générale 2018 a regroupé les représentants de la Caritas paroissiale (2 par paroisse : Aumônier et 1 laïc), le personnel de la Caritas, chefs de départements et les congrégations religieuses œuvrant dans les domaines socio caritatifs.

Recommandations  de l’AG de la Caritas diocésaine Cyangugu 2018.

Recommandations  de l’AG de la Caritas diocésaine Cyangugu 2018.

Pour la Caritas diocésaine Pour la Caritas Caritas paroissiale
1. Initier et pérenniser la semaine  Caritas au niveau de toutes les Caritas diocésaines afin de rendre davantage les services des vulnérables de la communauté. 1. Annoncer les recommandations de cette assemblée générale à tous les comités Caritas paroissiale avant la fin du mois d’Avril.
2. Collaborer avec la commission Justice et Paix pour une orientation sur les activités en rapport avec l’année extraordinaire de la réconciliation. 2. Initier et célébrer chaque année la semaine Caritas dans la paroisse afin de rendre davantage les services aux vulnérables  de la communauté et clôturer la semaine par la journée Caritas.
 3. Renforcer le service de communication au sein de la Caritas diocésaine pour la collecte et la diffusion des informations sur les interventions de l’Eglise Catholique dans l’appui au développement intégral de l’homme. 3. Améliorer la collaboration entre les comités des Caritas paroissiales et d’autres commissions et mouvements d’Action Catholique
4. Intensifier  les stratégies de rendre le mois de la Charité beaucoup plus productif et rendre compte de l’utilisation des fonds. 4. Mettre en place un calendrier de rencontre des comités Caritas paroissiale au moins une fois le trimestre.
5. Renforcer la synergie entre la Caritas diocésaine et le centre régional d’action familiale / le service local d’action familiale (CRAF/SLAF)  pour la capitalisation des interventions et explorer les opportunités de mener des programmes conjoints. 5. Respecter les recommandations d’utilisation de la quête dominicale, 60% pour la Caritas et 40% pour paroisse. Au cas contraire il faut une autorisation spéciale de l’Evêque.
6. Soutenir la pastorale des prisons en collaborations avec les Aumôniers des prisons. 6. Les prêtres et membres des comités Caritas doivent prendre le devant pour comprendre et expliquer l’enseignement de l’Eglise en matière de planification familiale naturelle.
7. Faire connaitre toutes les  interventions manuelles et dons en nature de la communauté auprès des vulnérables. 7. Faire connaitre toutes les  interventions manuelles et dons en nature de la communauté auprès des vulnérables.
8. Intensifier la mobilisation de la communauté à l’adhésion à la mutuelle de santé avec l’implication de toutes les structures de l’Eglise 8. Donner les rapports d’activités à la Caritas diocésaine 15 jours avant le mois qui suit le trimestre.
9. Suivre la mise en œuvre des recommandations de l’AG a travers la réunion de bureau de la Caritas diocésaine qui se tient 3 fois par an. 9. Etablir la liste des pauvres et des bénévoles de la Caritas dans la paroisse et la donner à la Caritas diocésaine avant la fin du mois de Mai 2018.
10. Communiquer les activités trimestrielles aux paroisses et faire un rappel un mois avant son exécution. 10. Préparer et célébrer chaque année la journée réservée à la planification familiale naturelle dans la paroisse.
11. Mettre en place un système de poursuivre les efforts d’auto financement de la Caritas 11. Continuer à Intensifier les stratégies de rendre le mois de la charité plus productif.
12. Soutenir le fonds de secours permanant de la Caritas diocésaine en faveur des victimes des calamités naturelles comme convenu à la 2eme semaine de Pâques, à la 33ème  dimanche du temps ordinaires et 10% de la collecte du mois de la charité réservés aux paroisses et Diocèse. 12. Continuer le renforcement du département de développement dans le cadre d’appropriation, de diffusion des activités à plusieurs personnes et de préparation des projets d’autofinancement de la Caritas.
13. Demander ensuite à la Caritas Rwanda de communiquer à la Caritas diocésaine les activités qu’elle prévoit y exécuter et les modalités de collaboration. 13. Intensifier la mobilisation de la communauté à l’adhésion à la mutuelle de santé avec l’implication de toutes les structures de l’Eglise.
14. Renforcer le service de communication pour la collecte et la diffusion des informations sur les interventions dans la paroisse dans l`appui au développement intégral de l’homme.
15. Préparer la journée mondiale des malades, célébrée au 2ème dimanche du mois de Février de chaque année et en faire un rapport.

Rapporté par:

Jean Bosco KARANGWA

Coordinateur de la Caritas et chargé des œuvres sociales et caritatives.