ACCOMPAGNEMENT POUR LE PARDON ET LA REINTEGRATION DES PRISONNIERS LIBERES

Justification du projet : 
Les moments tragiques de guerre et de génocide perpétré contre les tutsi de 1994 qu’a traversé le Rwanda, interpelle la Commission Justice et Paix de Cyangugu à continuer le travail d’évangélisation et de reconstruction du tissus social rwandais fragilisé par ces atrocités. C’est dans ce cadre qu’elle est préoccupée par le retour paisible des prisonniers condamnés pour avoir la responsabilité dans le crime de ce génocide.
A présent, beaucoup de condamnés de crime terminent les peines infligées et se préparent à rentrer dans leurs villages.
Pour maintenir et rentabiliser le pas franchi dans ce processus, la Commission Justice et Paix en partenariat avec Secours Catholique/ Caritas France met en action un projet d’ACCOMPAGNEMENT POUR LE PARDON ET LA REINTEGRATION DES PRISONNIERS LIBERES, BOURREAUX DU GENOCIDE DANS LE DIOCESE DE CYANGUGU AU RWANDA pour une période de janvier 2020 à décembre 2022.

Partenaire Financier : Secours Catholique France
Bénéficiaires : 
Bénéficiaires directs: 
• Les prisonniers qui ont trempé dans le génocide perpétré contre les tutsi qui se préparent à rentrent dans la communauté.
Bénéficiaires indirects: 
• Membres des familles des victimes et familles des condamnés du génocide
• Membres des groupes de réconciliation
• Membre des comités justice et paix dans les paroisses
• Les représentants de la communauté

But du projet :
Contribuer au processus d’unité et de réconciliation des membres de la communauté rwandaise

  •  Aider la population  à vivre les relations plus fraternelles à travers  les espaces de dialogue individuel et collectif afin d’accompagner  des personnes au processus  de réconciliation.
  • Cultiver chez l’élève des valeurs positives afin de comprendre et d’accepter les différences naturelles pour le préparer à assumer ses responsabilités dans une  société libre, de paix, de tolérance, d’égalité entre tous les peuples.

Objectif du projet :
Objectif général :
Contribuer au processus d’intégration et de cohabitation pacifique des membres de la communauté rwandaise
Objectif spécifique :
Améliorer la cohabitation entre les familles rwandaises victimes ou bourreaux du génocide perpétré contre les tutsis dans la Diocèse de Cyangugu.

Stratégies ::
Pour atteindre ce but de ce projet, la Commission Justice et Paix utilise différentes méthodes et techniques notamment les séances de sensibilisation, des conférences débats, des formations, d’autoformation et de résolution des conflits, les travaux communautaires, les visites à domicile, les voyages d’étude, les journées de prières et de retraite, les collectes et partages de témoignages positifs