Peacebuilding

Nom du projet: Cohésion pacifique entre la population frontalière des diocèses Cyangugu (Rwanda), Bukavu et Uvira (RDC) et Bubanza (Burundi)

PartenaireFinancie: CAFOD (TheCatholic Agency For Overseas Development)

Période d’Exécution
– Phase I : 24/06/2013-09/06/2014
Budget : 18000£
– Phase II : 01/10/2014-30/09/2015
Budget : 21330£
– Phase III : 01/01/2016- 31/12/2016
Budget : 19180£
– Phase IV : 01/01/2017-31/12/2017
Budget : 18000£
– Phase V : 01/01/2018-30/06/2017
Budget : 10000£

Bénéficiaires; Les habitants et les responsables des paroisses frontalières des diocèses de Cyangugu/Rwanda, Bukavu et Uvira/RDC et Bubanza/Burundi

But du projet; Promouvoir la paix et la réconciliation dans le contexte de la communauté transfrontalière en réduisant la méfiance entre les personnes.

Contenu: Le Projet « Peace building » mis en œuvre par la Commission Justice et Paix de Cyangugu repose sur le défi de la cohabitation pacifique entre les communautés frontalières des trois pays de la sous Région des Grands Lacs à savoir le Burundi (Diocèse de Bubanza), la République Démocratique du Congo (Archidiocèse de Bukavu et le Diocèse d’Uvira) et le Rwanda (Diocèse de Cyangugu).
Cette intervention se réalise dans le cadre de l’accompagnement de la population qui a connu durant ces dernières années des événements atroces de guerre et de tensions répétées qui ont mis en cause la cohésion pacifique. Les sentiments de peur réciproque, les attitudes de méfianceet la suspicion marquent les relations de la population des pays de cette région. La Commission Justice et Paix abordecette problématique avec la principale vision de diminuer ce climat de méfiance entre les populations. Cela se réalise par les actions de sensibilisation pour le rapprochement de différentes catégories de personnes de la zone frontalière des diocèses précités et l’exercice de l’influence auprès des décideurs tant apostoliques que gouvernementaux quant à l’accompagnement de ce processus.

EnBref: 

  •  Maintenir la collaboration interdiocésaine en faveur de la paix.
  • Promouvoir la paix et la réconciliation dans le contexte de la communauté transfrontalière en réduisant la méfiance entre les personnes
  •  Échanger sur les événements séparateurs dans un esprit compréhensif et constructif
  •  Impliquer les structures de l’église à la paix.