Le diocese de Cyangugu se felicite de l’organisation de la journée Porte ouverte initiée par la Commission Justice et Paix

La Commission Justice et paix du diocese de Cyangugu, ce lundi 14 décembre 2020,  a organisé une journée porte ouverte pour présenter  aux partenaires et bénéficiaires de la Commission les activités réalisés au cours de l’année pastorale 2019/2020.

Dans son allocution l’Abbé Ngoboka Théogène, directeur de la Commission justice et paix a souligné que cette journée qui se tient pour la quatrième fois a pour objectif de présenter les activités réalisés par les Commissions mais aussi pour recevoir des conseils de la part des partenaires et des bénéficiaires. Il a ajouté que c’est aussi une occasion de gratitude pour les partenaires et tous les responsables de la commission pour leurs contributions dans les activités de la commission.

Sur l’agenda de la journée, la commission Justice et Paix par les illustrations a présentée différents initiatives pastorales pour la promotion de la justice et la paix entre autre : Le programme de promotion des enfants issues des familles marginalisées, qui a servi à leur procurer du matériel nécessaire, à leur apprendre à lire et à écrire et à apprendre les métiers pour leur avenir ; Le programme d’assistance et d’accompagnement aux filles mères, qui souffre de la violence de la part de leur famille et des problèmes liés à leur situation ainsi que le programme de la lutte contre la violence domestique surtout la violence faite aux femmes.

Pour ce qui est des activités pour l’unité et la réconciliation, la Commission Justice et Paix a initié le projet ‘’ HINDUKA UGARUKE WIYUBAKE’’ qui est un programme d’accompagnement aux prisonniers qui s’apprêtent à regagner leur domiciles pour leur préparer a bien s’intégrer dans la société et à se préparer à travailler pour leur développement économique et sociale. Dans cette perspective, la commission a poursuivie des activités de promotion de l’unité et réconciliation à travers les clubs d’unité et réconciliation qui travaillent dans tous les paroisses. La commission a aidé à préparer les animateurs et à poursuivre les initiatives de l’unité et réconciliation à travers les paroisses.

La commission Justice et paix à aussi penser aux jeunes pour préparer l’avenir d’une société réconciliée dans la paix et la justice. Ainsi la commission a organisé des échanges et sessions des jeunes pour l’unité et la réconciliation.

Malgré les moments difficiles de la crise sanitaire due aux covi-19 qui a ravage le monde entier, la commission a poursuivi toutes ses initiatives en adaptant les conditions pratiques aux mesures de protections. La commission a aussi participé à la subvention des vivres pour les familles éprouvés par les périodes de confinement.

Apres le tour des activités de la commission, dans les discours des invites a la journée, la Vice maires des affaires sociales du district de Rusizi, M.NSIGAYE Emmanuel a remercié la contribution du diocèse de Cyangugu dans les domaines de la sante, de l’éducation et du développement économique à travers les commissions. 

Il a aussi salué la coopération avec les autorités locales et appela de continuer à renforcer cette coopération dans tous les domaines de la vie sociale. Il a souligné quelques défis qui nécessitent plus d’efforts comme la violence faite aux enfants, les violences domestiques, et autres.  Quant au vice maire charge des affaires sociales dans le district de Nyamasheke, Madame Mukamana Claudette, elle a remercié le diocèse pour avoir choisie Nyamasheke pour accueillir cet évènement. Il a salué l’effort des commissions et leur apport dans le bien être de la population de Nyamasheke.

Mgr Célestin Hakizimana, évêque de Gikongoro et Administrateur Apostolique du diocèse de Cyangugu, s’est félicité de l’organisation de cette journée et il a souligné sa volonté de l’étendre sur toutes les commissions.

Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *