LA CDJP CYANGUGU A ORGANISE UNE REUNION DE CONCERTATION AVEC LES CPJPs SUR LES DIFFERENTS AXES D’INTERVENTION STRATEGIQUES DE PAIX –JUSTICE ET RECONCILIATION DANS LA COMMUNAUTE PENDANT ET APRES LA PERIODE DE LA PENDEMIE DE COVID19

Du 16 au 19 Mars 2021 au Centre Diocésain de Pastorale Incuti, s’est tenue une réunion d’échange et de concertation de la CDJP Cyangugu et les CPJPs sur les différents axes d’intervention stratégiques de Paix-Justice-Réconciliation dans la communauté pendant et après la période de la pandémie de Covid19.

Les participants à cette réunion qui a été soutenue par AGIAMONDO, sont des Aumôniers de la Commission Justice et Paix dans toutes les paroisses du diocèse Cyangugu (CPJPs) avec le Directeur et le personnel de la Commission Justice et Paix du diocèse.

Lors d’ouverture de la réunion, le Coopérant Technique de la CDJP Mr Francis ZEBAZE,  a dit que cette réunion est une occasion d’échanger sur les défis de la pastorale justice et paix dans cette période de pandémie de la Covid, et de revoir les stratégies d’accompagnement de la communauté à travers l’écoute et counseling comme outil de travail dans les différentes interventions de la commission.

Mgr Célestin Hakizimana, Evêque du Diocèse de Gikongoro et Administrateur Apostolique du Diocèse de Cyangugu, a dit que même qu’il ne va pas participer à toute la réunion car il a d’autre réunion, mais il est en communion avec les participants. Il a remercié les organisateurs et les participants qui ont consacré leur temps pour le travail de redynamisation de l’accompagnement psychosocial de la communauté.

Le nouveau Evêque élu pour le diocèse Cyangugu, Mgr Edouard Sinayobye, a remercié touts les participants de l’avoir accueilli et il a demandé de continuer le travail d’ensemble dans la fraternité.

Dans cette réunion, les participants ont échangé sur les engins de la pastorale sur les thématiques de paix-justice et réconciliation dans cette période de la pandémie du Covid-19 et chercher l’approche pour la proximité pour le futur.

Parmi les conséquences de cette pandémie, il y a une crise socioéconomique qui a affecté toutes les couches de la communauté suite aux mesures de lutte contre de la Covid19 à savoir le confinement. 

Cette crise a entrainé la diminution de l’engagement des bénévoles aux initiatives sur les thématiques de la justice-paix et réconciliation. Pour les bénévoles, il y a l’augmentation des conflits sociaux et familiaux, le traumatisme et la perte de l’espoir de l’avenir.

Comme stratégies de relève, les participants se sont engagés à la redynamisation des bénévoles, des clubs de paix, des groupements de réconciliation par la sensibilisation, organisation des retraites, suivi régulier des initiatives sur terrain, etc.

Dans cette réunion, les participants ont beaucoup se sont revenus sur la perte de l’espoir et le traumatisme de la communauté. Pour sortir la communauté de cette situation, ils ont beaucoup échange sur les technique d’écoute et de counseling comme approche d’aider la communauté.

Deux conférenciers professionnels, Abbé Jean Robert Rubayita et Sœur Geneviève Uwamariya, ont aidé les participants à approfondir l’importance, les principes été les méthodes de ces techniques d’écoute et de counseling.

Le directeur de la CDJP Cyangugu, Abbé Théogène Ngoboka a dit aux participants qu’après l’expérience de la période de Covid 19, c’est le moment de redémarrer notre travail et que pour avoir un bon résultat, il faut aussi beaucoup travailler. Il ajouté que par la prière et la collaboration, le travail de la CDJP sera rentable.

Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *